Je m’aime et je me libère

Je m’aime et je me libère

J’ai le bonheur de vivre des relations privilégiées avec mes enfants. Dernièrement, une de mes filles me raconte qu’un ex-amoureux demeure quelque  peu entreprenant malgré leur séparation. J’écoute avec tout mon cœur et ose faire certaines suggestions susceptibles d’aider. Le soir venu, je me suis endormie en pensant à notre conversation. Le lendemain matin, après une nuit d’un profond sommeil, je me réveille avec une phrase en tête. « Je m’aime et je me libère ». Je m’empresse à l’écrire pour ne pas l’oublier. La journée passe et je me demande si la phrase est bien exacte.  Est-ce que c’est bien : je m’aime et je me libère ou je t’aime et je te libère??? Puisque tout commence par soi, la première version me semble la bonne.

« Je m’aime et je me libère ». Maintenant, qu’est-ce que cette courte phrase suscite en vous dans un premier temps? Je vous laisse réfléchir…

D’ici là, je vous amène sur une autre piste. Je reçois un courriel d’un participant à la formation CONNEXION DIVINE qui termine son message comme suit : « Monique à mon tour pour toi je dis pardon, merci et je t’aime »

Sur le moment, je me dis pardon!…Pourquoi me demande-t-il pardon ou me pardonne? Un certain questionnement m’envahit et je me dis qu’on pourrait peut-être aller plus loin, pensant à ma petite phrase. Si, maintenant on libérait au lieu de pardonner? Un autre exercice : fermez vos yeux et que ressentez-vous si je vous dis, je vous pardonne ou vous demande pardon? Je vous aime et je vous libère? Je vous laisse réfléchir…

« Je m’aime et je me libère ». Cette petite phrase, après l’avoir répétée à quelques reprises, me donna des ailes!!! Je m’explique. Si je vous demande quelle est maintenant la différence entre vos deux ressentis : celui du pardon et celui de « je m’aime et je me libère »??

Je vous donne ma version : le pardon implique pour moi que j’ai fait quelque chose de mal, d’incorrect. Si je demande pardon, c’est que je me sens coupable ou si je pardonne, c’est qu’on m’a blessée.  Avez-vous l’impression qu’une fois pardonné, il reste encore un « fond » de culpabilité, de remords, un fond de quelque chose?

Maintenant, si vous vous dites, « je m’aime et je me libère »? N’avez-vous pas l’impression de vous alléger, d’avoir des ailes, de vous sentir soulagé, libéré? Les portes de la prison s’ouvrent et les grands espaces vous appartiennent. LIBERTÉ! Il y a plus que le pardon, je suis libre maintenant. Je ne nourris plus rien susceptible de me nuire. Pour moi, cette simple et puissante phrase me donne littéralement des ailes, les ailes de la liberté et surtout m’amène, dans la joie. Je m’aime assez pour me libérer de ce que je traine. Si je me libère, cela implique que je libère également l’autre. Si je coupe le lien qui me relie à une situation ou une autre personne, je ne la nourris plus. On peut comparer cette coupure à un cellulaire ou un portable. Si le fil qui charge la batterie n’est pas connecté, fini les appels et les textos. Il n’est plus nourri. Il en va ainsi pour ce que vous libérez.

Maintenant comment intégrer ce « Je m’aime et je me libère » dans la vie de tous les jours? Je me suis mise à répéter cette phrase en boucle quand je marche, je conduis ou fais une séance de CONNEXION DIVINE ou tout autre occasion où mon mental s’emballe. J’ai réalisé que, premièrement, le fait de me dire « Je m’aime », je prends conscience que je dois me guérir par amour pour moi, que je choisis de M’AIMER pour mieux me libérer de toutes situations qui consument mon énergie. J’extirpe de moi toutes les racines de vieilles situations passées ayant laissé des empreintes dans mon cœur et dans mon corps énergétique. Je coupe tout lien avec le passé. Je me libère et me sens comme une montgolfière qui monte vers le ciel. Allégée, je prends mon envol en ouvrant mes ailes pour voguer sous de nouveaux cieux à découvrir. Libérée des vieilles énergies du passé, je me tourne vers le moment présent garant de mon futur.

Ce qui me fascine dans ce mantra que je qualifie de « nouvelle énergie », c’est qu’il nous élève, augmente notre vibration, notre puissance intérieure. Il élimine toutes les pensées négatives qui abaissent votre taux vibratoire.

Un autre aspect des plus merveilleux est que, en appliquant la philosophie de la CONNEXION DIVINE, je ne contrôle rien, ne gère rien, ne spécifie rien et laisse tout simplement la partie divine en moi, celle qui sait, décider ce qui est à libérer. Aucun pouvoir. Dans cette nouvelle énergie, le contrôle ne nous appartient plus, c’est cette partie divine en nous qui sait et notre personnalité doit maintenant se retirer pour lui laisser toute la place. Essayez juste de répéter : « Je m’aime et je me libère » sans préciser rien d’autre. Vous penserez certainement que je dois me libérer d’un ex, d’une pensée obsessive, etc. Non, vous laissez décider la Vie en vous. Tout simplement!

Merci à ma fille et à son ex-amoureux de m’avoir donné ce magnifique cadeau à partager avec vous.

Pour mieux connaître la philosophie de la formation Connais-toi et guéris-toi toi-même par la CONNEXION DIVINE et aussi apprendre à mieux vous guérir, je vous invite à visiter mon site et à lire avec votre cœur ce qui s’y trouve.

Si ce « mantra » vous fait vivre de belles expériences, vous pourrez les partager avec moi en m’écrivant à gueristoi@videotron.ca

Avec amour et gratitude,
Monique Lapointe
www.moniquelapointe.com
Formatrice et auteure de la CONNEXION DIVINE.

Vous pouvez partager librement ce texte à la condition de le présenter dans son intégralité, sans rien modifier, en plus de ces lignes et des références fournies.

Sauter dans le vide, tout un exploit à réaliser!

Sauter dans le vide, tout un exploit à réaliser!
par Monique Lapointe

Je me souviens de la première journée de l’an 2000 qui venait de s’achever. Ce soir-là, il me vint soudain à l’esprit de prendre une résolution bien particulière et, surtout, originale: celle de ne pas en prendre!

En effet, rares sont ceux qui les tiennent pendant bien longtemps. Après m’être assurée que je suis seule, je me concentre tout en réalisant que je suis un peu anxieuse devant cette décision subite et irréfléchie. Je sens mon cœur battre un peu plus qu’à l’ordinaire et ce n’est pas à cause des bulles de champagne. M’étant recueillie, je me visualise debout sur une montagne très escarpée, et particulièrement haute, la mer me tendant ses bras… J’évalue l’espace à franchir et, sans hésiter, je m’élance dans le vide, sans penser à ce qu’il adviendra de moi et de mon avenir. Vais-je amerrir avec tous mes morceaux? Vais-je d’abord m’en sortir vivante? Suis-je en train de plonger dans ma « nouvelle vraie vie »?

J’assume mon choix, cependant, et je prends la décision que tout ce qui arrivera dans ma vie cette année sera le choix de mon âme, de la Vie en moi. Mon propre choix, en fait, car je laisse désormais la Vie me prendre en charge. Je délègue à plus grand que moi, à mon grand soi intérieur. Si cette Vie qui m’anime sait ce qui est bon pour moi, autant en profiter. Je vais cesser de m’apitoyer sur mon sort et accepter ce qui se présentera. Tout un défi! Lâcher prise complètement et m’incliner devant cette grandeur qui m’habite. C’était mon unique but! Faire taire mon ego et, simplement, me laisser bercer par cette Vie.

Je suis convaincue que c’est le plus beau cadeau que je me suis jamais fait. J’ai par la suite pris conscience que tout ce qui m’arrive vient de mon âme et que tout est parfait dans l’imparfait. Une situation difficile se présente? Plutôt que m’apitoyer ou chercher un coupable, je me dis : « Monique, tu as voulu que la Vie s’occupe de toi, alors assume et prends tes responsabilités. Profite de cet événement pour évoluer, sache en tirer partie et lâche prise! » Ce n’est pas facile, au début, mais combien enrichissant par la suite. Je suis le créateur de ma vie et ce qui survient ne concerne que moi. C’est ma propre responsabilité. Si mon âme me met en face de situations qui me permettront d’apprendre, je me dois d’en découvrir l’aspect positif, de passer au travers et de me consacrer à quelque chose de plus enrichissant.

Cet exercice me préparait, sans le savoir, à un rendez-vous bien particulier, une espèce de «mise à l’épreuve ». Il faut bien passer des tests à l’occasion et la Vie s’en charge gentiment, sans vous demander la permission. À preuve, une cliente débarque un jour à mon bureau, elle s’assoit, se croise les bras et me dit : « Monique! Je ne te dis pas pourquoi je viens te voir, je ne te dis rien de mes problèmes. Je te laisse deviner et faire ce que tu as à faire. » Et vlan!

Moi qui adore les défis, je suis servie! Je le ressens comme un autre genre de saut dans le vide et ça ma plaît. J’accepte en toute confiance et avec empressement cette «mise à l’épreuve» et je me laisse guider par l’Énergie de la CONNEXION DIVINE qui œuvre à la restructuration du corps énergétique de ma cliente. Je me concentre au maximum afin de bien entendre cette Énergie qui se manifeste à travers mes mains et, quand la séance se termine, j’ai bien hâte de recueillir ses commentaires. Il semble que j’aie passé l’épreuve: l’Énergie ayant travaillé aux endroits les plus douloureux, la dame a pleinement ressenti le travail énergétique dans plusieurs zones de son corps où elle avait des douleurs depuis des années. Il était en effet inutile de me les spécifier puisque l’Énergie a su détecter ce qui les provoque. C’est formidable! Je suis totalement enthousiasmée par cette expérience et, depuis ce jour, je ne demande plus aux gens pourquoi ils viennent me consulter, bien qu’ils puissent toujours me le dire par la suite. Il arrive souvent qu’ils soient si dépassés par ce qu’ils viennent de vivre qu’ils en oublient leurs bobos et qu’ils se branchent sur une énergie de guérison, ce qui prouve que l’Énergie a mis en marche le processus de guérison. À tout moment, un simple retour sur leur expérience les remet en contact avec l’Énergie puisqu’elle travaille sans relâche. C’est comme une boucle sans fin. Vive l’Énergie de la CONNEXION DIVINE!

J’aime maintenant travailler sans filet. L’Énergie de la CONNNEXION DIVINE se charge tout simplement de trouver la cause des maux dans le corps énergétique. Alors, pourquoi me casser la tête? Je n’ai rien à ajouter car mes mains, à travers le contact de nos deux âmes, savent quoi faire et quoi « guérir » à ce moment précis.

La CONNEXION DIVINE sait! Parce que nous devenons les exécutants de cette nouvelle approche, notre ego et notre esprit ne sont plus sollicités car nous n’avons aucunement à interférer dans le travail de l’Énergie. Nous n’avons plus à faire appel à nos connaissances car l’Énergie sait mieux que nous ce qui est bon pour telle personne. Il n’est plus besoin de spécifier que tel ou tel chakra est débalancé, que l’aura est mince ou chargée, que le corps énergétique est déplacé, etc. Oui, l’ego et l’esprit en prennent un coup: difficile à vivre pour ceux ou celles qui aiment contrôler. L’Énergie n’a pas besoin de nos connaissances et de notre cher ego pour fonctionner, c’est ce qui fait toute la différence entre les approches des « anciennes énergies  » et celles de la « nouvelle énergie ». Rien à faire! C’est l’Énergie qui décide. Le donneur se retire et laisse tout simplement parler le divin qu’il y a en lui! Rien de plus! Les résultats ne nous appartiennent pas. Tout se passe d’âme à âme. C’est ça la nouvelle énergie et je vous invite à vivre cette expérience inédite. Du jamais vu!

La formation Connais-toi et guéris-toi par la CONNEXION  DIVINE vous apprend :
– à travailler à partir d’une nouvelle fréquence vibratoire, dans une simplicité désarmante et surtout sans fioritures,
– à utiliser votre étincelle divine, à laisser passer l’Énergie dans vos mains et à vous incliner bien bas devant sa grandeur et sa puissance.

Cette formation de deux jours est à la portée de tous. Si vous êtes à la recherche de ce petit-quelque-chose-qui-vous-manque, la CONNEXION DIVINE y répondra avantageusement et vous apportera plus encore. Cette approche révolutionnaire travaille sur tous les aspects de votre être, dans la simplicité, l’humilité et la toute-puissance de votre grandeur. Il est temps de prendre sa vie en main et de se guérir soi-même. Chacun d’entre nous en a la capacité car la Vie a mis ce pouvoir en nous, dans notre cœur, sans discrimination aucune. Si nous avons le pouvoir de nous rendre malade, nous avons aussi celui de nous guérir. Qu’attendons-nous pour l’utiliser?

Si ces mots vous inspirent énergie, joie et légèreté, je vous invite à venir me rencontrer lors de l’une des formations suivantes. Vous apprendrez à vous lancer dans le vide d’une façon merveilleuse et enrichissante qui changera votre vie.

Pour connaître le calendrier des prochaines formations, voir CALENDRIER sur ce même site www.moniquelapointe.com

Avec amour et gratitude,

Monique Lapointe

conceptrice et auteure de la formation CONNEXION DIVINE

 

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

 

Ma Mission sur Terre ? M’occuper de moi ?

Ma Mission sur Terre ? M’occuper de moi ?
Par Monique Lapointe

Après la formation «CONNEXION DIVINE : connais-toi et guéris-toi toi-même », une dame vient me voir et me dit : – Monique, vous m’avez sauvé la vie ! – Ah bon ! Et comment ça ? – A mon âge avec tout ce que j’entends autour de MA mission sur terre, je me sentais désespérée et moche, sans envergure de n’avoir rien accompli de particulier, rien réalisé hors de l’ordinaire. Votre façon de définir NOTRE mission sur terre m’a libérée d’un poids énorme et je me sens toute heureuse intérieurement de savoir maintenant que MA mission n’existe que par moi-même.

Le sens de sa mission sur terre

Pour la plupart des gens qui s’ouvrent à la dimension spirituelle, la préoccupation majeure est de trouver leur mission sur terre. Souvent toute cette  » mission « se résume à aider les autres, à guérir les autres, à sauver les autres… et pour ceux qui voient plus grand, à sauver la planète…

Il m’arrive d’être fascinée par les gens qui se considérant comme « des élus » retirent un certain prestige de la mission qu’ils ont à accomplir sur terre. Si je suis sur terre à l’École de la Vie, au même titre que tout être vivant quel que soit son statut social, son  » évolution spirituelle », son état de santé, c’est la preuve que mes leçons ne sont pas complètement apprises. A l’école on étudie jusqu’à l’obtention d’un diplôme. Tant et aussi longtemps que je vis, c’est pour apprendre et travailler sur moi car je suis sur terre pour un seul et unique but : me réaliser en tant qu’être humain-divin.

Notre première mission sur Terre est bien plus simple qu’on ne pense et à la portée de tous. Lors de mes consultations ou à travers les courriels que je reçois, je constate que beaucoup d’entre nous vivent sans savoir pourquoi. Rien ne les attire ou les motive sur cette planète mais ils doivent « faire leur temps ». Peut-être connaissez-vous autour de vous des personnes qui se battent avec la vie, incapables d’assumer leur incarnation sur terre ? Tels des élèves rebelles refusant d’apprendre les leçons qui leur sont proposées, ils rejettent leur vie et trouvent tous les moyens détournés pour la fuir. Ils vivent comme des coques vides, respirant uniquement parce que l’air entre dans leurs poumons et subissent la vie en espérant secrètement qu’elle s’achève au plus vite.

Notre mission première est donc d’accepter notre incarnation sur cette terre.

La deuxième mission est d’accepter qui je suis incluant ce que je suis dans ma totalité. Vérifiez au fond de votre cœur si vous acceptez tout ce que vous êtes et si parfois vous ne vous recouvrez pas d’un certain vernis pour vous donner l’illusion que tout est parfait en vous, que vous n’êtes là que pour aider les autres, les sauver et même parfois pour les sauver d’eux-mêmes…

La troisième mission à remplir sur cette terre est d’apprendre à s’aimer.

Voici un petit poème qui s’est présenté sous ma plume, il y a bien longtemps :
Aime-toi !
Ouvre-toi à tout ce qui t’entoure.
Révèle-toi telle que tu es avec tes craintes, tes peurs, tes angoisses.
Accepte-les, aime-les et accepte-toi par-dessus tout.
Voilà !
Quand tu auras appris à t’aimer dans ton entièreté, dans ton tout,
Tu verras le soleil se lever dans ton âme
Et c’est alors que l’extase de ta beauté te remplira d’amour
Pour la beauté que tu es en réalité.
Aime-toi ! Aime-toi ! Aime-toi !

Ces trois conditions remplies, ce qui peut occuper toute une vie, je peux enfin commencer ma vraie mission sur terre, celle pour laquelle je suis ici.

Une fois que j’accepte ce qui est, je prends conscience de ce qui camouflait ma vraie beauté. Dès lors chaque instant qui passe devient instant de progression, de contact avec ma puissance divine.

Toujours la Vie place autour de moi des gens susceptibles de m’aider à voir ce qui est à améliorer en moi. La meilleure façon de regarder l’autre est de le considérer comme un Maître. Dites-vous bien que plus une personne vous fait « suer », plus elle vous aide à travailler sur vous. Elle est là pour vous donner la chance de transmuter dans le creuset de votre cœur vos ressentis négatifs en Amour. Quel travail, c’est l’histoire de toute vie et de toute une vie ! Celui qui s’attelle à la tâche aura-t-il assez de cette vie pour être AMOUR ?

Je suis le centre de tout. Tant et aussi longtemps que je disperse mes énergies à vouloir sauver, corriger, guérir l’autre, je m’octroie un pouvoir qui ne devrait concerner que moi. Ce sont ces gens que je voudrais sauver qui sont en réalité mes propres sauveurs. Ils sont là pour me refléter mes comportements, mes ressentis, mes réactions, mes attitudes, mes actions envers eux … et donc ce que j’ai à guérir en moi…

Votre mari, votre conjointe, vos ex, vos collègues de travail, frères, sœurs, enfants, ou même votre animal de compagnie, vous font dresser les cheveux sur la tête rien qu’à les voir ! C’est un exemple bien sûr… Pourquoi ne pas se demander ce que ce « maître », dans cette situation, m’incite à développer comme nouvelle attitude en moi : acceptation, tolérance, lâcher prise, compréhension, respect, compassion, pardon, joie, bonne humeur, sourire, etc.

J’ai appris que ce que je reproche à l’autre est souvent ce que j’ai à travailler moi-même. Je ne peux reprocher que ce que je connais déjà en moi. Par exemple, si je suis un voleur, je vais me méfier des autres car je connais ce comportement. Si je suis honnête, me viendra-t-il à l’esprit que l’autre puisse me voler ? Si j’en prends conscience, je fais face à cet inconfort et peux agir pour le dépasser. L’autre est là pour moi, pour m’inciter à polir les facettes de mon être. Au moment où je me guéris de ma colère ou tout autre comportement, et qu’il devient compassion, amour, respect, ce « maître » m’aura fourni par ce qu’il est, le moyen de me regarder en face et d’apprendre à rectifier mon attitude. Quelle chance, l’autre est là pour moi et il m’offre l’opportunité d’avancer et de graduer vers des niveaux supérieurs !

Rien ne sert de vouloir guérir les autres si je ne suis pas capable d’accepter avant tout que l’autre est là pour m’apprendre à me guérir, moi.

Sachant que tout part de l’intérieur, il faudra bien un jour accepter le fait que rien ne nous est donné gratuitement pour évoluer, pour passer au niveau supérieur. Nous ne pouvons pas apprendre les matières scolaires à la place de notre enfant car ce n’est pas nous qui passerons l’examen. Alors qui doit faire le travail ? Nous, rien que nous !

Il faut d’abord rayonner en soi et ce qu’on appelle MISSION sera ce que je dois apprendre par et pour moi-même grâce à l’aide des autres, ceux qui me divulguent mes propres leçons à découvrir tout en révélant ma propre lumière pour connecter avec le divin en moi.

« CONNEXION DIVINE : connais-toi et guéris-toi toi-même » offre l’opportunité de prendre contact avec sa propre puissance divine. Une nouvelle fréquence d’énergie facilite cet apprivoisement du pouvoir divin en soi.

« CONNEXION DIVINE : connais-toi et guéris-toi toi-même » s’adresse à tous, sans aucun pré-requis et se révèle dans la plus grande simplicité, autant dans sa philosophie que dans son approche.

Bienvenue à tous
Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

Moi, guérir la Terre ?

Moi, guérir la Terre ?
Par Monique Lapointe

Comment sauver la Terre si je suis incapable de me guérir moi-même ? Ces derniers mois, ma boîte de courriels n’a pas dérougi de messages relatifs à la guérison de la Terre. Bien que compatissante à tout ce qui s’y passe présentement, je me suis toujours posé la question suivante : comment puis-je avoir la prétention de vouloir guérir la Terre si je ne suis même pas capable de me guérir moi-même, du moins de soulager mes propres douleurs, de guérir mes propres maladies, de calmer mes propres angoisses et mes peurs, et tout autre problème qui m’affecte.

Pour moi, la Terre est cette entité qui vit elle-même un moment difficile. Quand on a un milliard (???) d’années, il est assez normal que nos articulations se raidissent, que l’on souffre d’incontinence (inondations) ou d’arythmie (séismes), d’une perte de chaleur ou de refroidissement du corps (changements climatiques), d’une diminution de notre couche graisseuse (fonte des glaciers). On pourrait continuer à comparer la Terre à une vieillarde dont certaines parties commencent à lâcher. Et si nous, humains, étions les cellules d’une quelconque partie de l’anatomie de cette Terre ? Si, déjà, ces dites cellules en arrachent pour vivre en pleine harmonie, d’abord avec eux-mêmes et avec les autres, comment puis-je penser sauver cette Terre quand j’ai déjà toutes les misères du monde à vivre dans la joie et dans la paix et surtout à m’occuper de moi-même ? On ne peut donner que ce qu’on a !

Quand je travaille à sa guérison, je le fais à travers mon filtre, ce que je suis dans la pureté de mon cœur. Alors, si celui-ci est rempli de colère, de frustration, de haine, de manque d’amour envers soi et les autres, que vais-je donner à la Terre? Si je ne suis pas capable d’être en harmonie avec mon conjoint ou ma conjointe, avec mes frères et sœurs, avec mes enfants, mes voisins, mes confrères et consœurs de travail, avec les animaux etc., quelle sorte d’énergie puis-je lui transmettre? Un jour, une dame s’est approprié mon site. Quelle ne fut pas ma colère, ma peine, ma dévastation de me sentir dépossédée de mon travail. Je me suis sentie violée, anéantie. Au même moment, une invitation à une méditation pour la Terre arrive dans ma boîte de courriels. Si j’avais médité pour la guérison de la Terre, j’ai l’impression que sa réaction aurait été de me dire : «Va régler tes problèmes, fais la paix et remplis ton cœur d’amour et c’est là que moi, la Terre, je vais commencer à me sentir mieux.»

Imaginons maintenant notre mère la Terre, cette vieillarde allongée dans son lit et souffrante. Ses enfants l’entourent. Quel est son plus cher désir pour eux, selon vous? Qu’ils s’aiment, se réconcilient, se pardonnent, se supportent et vivent heureux et en paix, dans l’harmonie la plus totale. Que leur cœur s’ouvre à l’amour pour eux et pour les autres. Si chacun de ses enfants réussit à vivre ainsi, quel soulagement pour elle! Elle pourra ainsi vivre ses derniers moments en paix, dans le silence, l’harmonie et l’amour. Le seul fait de les savoir heureux et en bonne santé, à tous les niveaux, allègera sans doute ses derniers milliers d’années à vivre et, qui sait, peut-être retrouvera-t-elle une nouvelle vigueur, une nouvelle vitalité. Rappelez-vous un moment où vous étiez malade. Lorsqu’on a fait le ménage de votre chambre et que vous êtes retourné vous coucher dans un lit tout propre et douillet… N’était-ce pas un moment de bonheur et, déjà, un stimuli à la guérison ?

Notre mission sur Terre ne serait-elle pas de devenir des êtres remplis d’amour et de paix pour mieux L’imprégner de notre amour et de paix et ainsi participer à sa santé ? On se fait un grand bonheur de dire que nous méditons pour la Terre, que nous lui envoyons de la lumière. Et c’est un geste noble. Un jour, j’ai demandé à mes participants combien d’entre eux pensaient à méditer pour eux, à s’envoyer de la lumière ? Plusieurs ont été surpris de ma question et m’ont répondu qu’ils n’avaient jamais pensé à cela. Il est vrai qu’il est moins gratifiant pour l’égo de dire à ses amis : «Hier soir, au lieu de méditer pour la Terre, j’ai médité sur moi et je me suis offert des perfusions d’énergie d’amour». On ne vous regardera certainement pas du même œil…

Si tous les terriens, demain matin, retrouvaient la capacité de participer à leur propre guérison, s’ils se responsabilisaient face à leur propre vie et à leur corps, quelle joie intense rejaillirait sur tous ceux qui les entourent et, comme la joie et le bonheur sont contagieux, imaginez un seul instant l’onde de choc qui frapperait la Terre. Notre mère la Terre cesserait de souffrir et tout cet amour émanant de chacune de ses cellules humaines la remplirait elle-même d’amour et de bonheur. À ce niveau, on parle de guérison, de santé et de bonheur. Une nouvelle énergie coulerait dans ses veines et, qui sait si cette nouvelle Terre, cette miraculée avec ses cellules humaines vibrantes d’amour, ne passerait pas à une autre fréquence d’énergie, celle où TOUT CE QUI EST est AMOUR-LUMIÈRE-PAIX. Le but ultime de toute vie !

Nous pouvons construire ce monde nouveau en retrouvant notre pouvoir inné de guérison et en s’appliquant à reprendre notre pouvoir divin, face à nous-mêmes et face à la Terre. Depuis des siècles, on ne cesse de répéter, sans jamais comprendre, que TOUT est en nous. Alors, si tout est en nous, connectons-nous à cette étincelle divine qui nous donne vie, et redonnons ainsi de la noblesse à l’être divin qui est en nous pour mieux redorer le blason de notre mère la Terre, hôte hospitalière, maintenant milliardaire. Le temps est venu d’agir et de cesser de se gargariser de belles paroles. S’activer soi-même à sa propre guérison, évoluer pour comprendre notre responsabilité face à ce qui nous arrive et cesser de remettre aux autres le pouvoir de nous guérir. On ne montre la voie à personne, on trouve soi-même sa voie!

Connais-toi et guéris-toi toi-même par la CONNEXION DIVINE © s’avère un outil approprié pour contacter cette puissance qui bouillonne en soi et qu’il est urgent d’exprimer. Le temps est venu de toucher à cette nouvelle fréquence d’énergie et de participer à la grande joie de se retrouver maître de sa propre vie. Tout commence par soi. La Terre ne peut que profiter que de ce que nous sommes.

Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

 

S’enraciner, c’est vivre le moment présent

S’enraciner, c’est vivre le moment présent
Monique Lapointe

La nouvelle énergie demande de garder les deux pieds bien ancrés sur terre. Déjà, c’est tout un programme ! La meilleure façon d’y arriver ne serait-elle pas de commencer à vivre le moment présent aussi parfaitement que possible ?

Pour réussir cet enracinement, il fut un temps où l’on pouvait recourir à toutes sortes d’exercices. Aujourd’hui, la réalité nous rattrape et le seul fait de vivre intensément le moment présent nous libère d’une foule d’angoisses, de peurs et d’anxiétés. À quoi sert de penser à demain avant qu’il n’arrive ? Que gagnons-nous à radoter sur le passé alors qu’on ne peut exercer aucun pouvoir sur ce qui est derrière nous ? La seule chose que nous puissions faire c’est de lâcher prise et de s’en remettre à l’ici et maintenant. Pour ce qui est du reste, nous le créerons à partir du moment privilégié que nous nous apprêtons à vivre. Ne sommes-nous pas le résultat de notre passé ? Ce qui reste à guérir se trouve dans «ce que je suis, ici et maintenant».

Il existe un moyen de vivre dans le moment présent en pratiquant la CONNEXION DIVINE. Cette nouvelle énergie travaille à partir de «qui vous êtes dans le ici et maintenant». Nul besoin de retourner en arrière et de nourrir son mental de «supposées» raisons qui font que je suis ce que je suis, maintenant. L’énergie de cette puissante approche, dans sa grande intelligence, saisit la cause première qui bloque l’accès à une circulation fluidique des énergies dans le corps, et cela, à tous les niveaux de l’être, dans son entièreté.

L’approche développée consiste à être à l’écoute de cette énergie qui nous traverse les mains et ce, sans intention, sans visualisation, sans intuition, sans attente, sans aucun rituel ou autre artifice. Il faut aussi être dans le non contrôle, en dehors du mental et de l’égo, en oubliant les connaissances acquises car, dans la nouvelle énergie, je n’ai plus aucun pouvoir de décision. Fini le contrôle!!! Je m’incline devant cette puissance qui «sait».

Laisser travailler ses mains n’implique pas qu’elles se mettent à bouger dans une danse incohérente, à la merci de je ne sais quelle force. La CONNEXION DIVINE exige une écoute intense, dans le ici et maintenant, de cet «aimant» qui relie les flux lumineux émanant des mains aux endroits attirés par cette nouvelle fréquence d’énergie. Les faisceaux de lumière agissent comme des radars qui détectent les zones faibles pour ensuite réactiver et régénérer les énergies emprisonnées dans le corps énergétique. Ce qu’il y a de merveilleux dans tout ça, c’est que tout se fait en dehors du mental et de tout contrôle. Le secret consiste à se laisser guider par l’Énergie qui sait et qui ne nous trompe jamais. C’est tout !

Connais-toi et guéris-toi toi-même par la CONNEXION DIVINE offre l’opportunité d’apprendre à vivre dans le moment présent, tout en travaillant sur votre «tout» et en permettant aux énergies stagnantes dans votre corps énergétique d’élever leur taux vibratoire pour vous soulager et vous conduire vers la guérison. Il faut bien comprendre que la guérison ne vous appartient pas et que c’est dans votre cœur que tout se passe. La CONNEXION DIVINE vous donne la possibilité de sortir du gouffre de votre mal-être. C’est vous, et vous seul, qui décidez par la suite ce que vous faites de votre vie. Personne ne guérit personne.

La formation a déjà été donnée en France, en Belgique, en Suisse, à Tahiti, en Martinique, en Guadeloupe et, au Québec, à Montréal, Drummondville, Québec, Sherbrooke, Gatineau et, bientôt, à Trois-Rivières.

La visite de mon site www.moniquelapointe.com vous convaincra de la puissance de cette nouvelle énergie, témoignages à l’appui.

Je vous laisse sur cette phrase de Bouddha : Le secret de la santé, mentale et physique, c’est de ne pas se lamenter sur le passé, de ne pas de préoccuper du futur et ne pas devancer les problèmes, mais de vivre le présent de façon sage et sérieuse.

Ne pas oublier que CONNEXION DIVINE vise le coeur et non le mental.

CONNEXION DIVINE, c’est un coup de coeur ou un coup de foudre…..

Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

Même précieuse, cette perle n’a pas réussi à me guérir

Même précieuse, cette perle n’a pas réussi à me guérir
Par Monique Lapointe

Que donneriez-vous pour retrouver la santé : dire adieu à un mal de dos qui mine votre vie depuis trop longtemps, vous libérer de migraines, de psoriasis, de maux inexplicables, d’une dépression, d’anxiété, de torticolis, de constipation chronique, de sciatique, de mal de vivre, de douleurs après une opération, un accouchement, un accident, une foulure, etc. etc. etc. et de tout autre malaise qui vous empêche de vivre avec joie et bonheur ? Qui ne donnerait pas sa richesse, ou du moins une partie de ce qu’il possède, pour se retrouver plein d’énergie ??? Qui ne préfère pas vivre riche et en santé à être pauvre et malade comme le dis si bien l’humoriste québécois Yvon Deschamps ?

Laissez-moi vous raconter une petite histoire… À la fin novembre, je reçois une invitation, inattendue et incroyable, à ma rendre à Tahiti pour y donner ma formation CONNEXION DIVINE. Le temps de réfléchir et me voilà en train d’acheter mes billets d’avion. Je ne sais pas ce qui m’attend là-bas, mais j’accepte ce présent de la Vie. Ça tombe bien car je suis passablement fatiguée!!! Aussi bien en profiter pour prendre des vacances et joindre l’utile à l’agréable.

Je visite quelques îles environnantes et me retrouve dans une pension merveilleuse, accueillie royalement par un couple chaleureux comme le soleil de ce paradis. Nous jasons après un repas des plus savoureux et Tamara me parle de son mal de dos. Je lui propose mon aide et elle accepte avec plaisir. J’utilise une technique personnelle (enseignée à la formation) ciblant plus particulièrement le dos et qui me permet parfois, de « voir » la colonne vertébrale. Tamara me dit après quelques minutes que la douleur est partie. Je continue quand même car je « vois  » tout d’un coup trois vertèbres lombaires comme si elles avaient glissé de leur emplacement. Je continue et elle me redit que sa douleur est vraiment partie. Je cesse et elle me raconte alors, avec étonnement, qu’elle a senti trois coups dans le bas du dos, précisément à l’endroit qui la fait souffrir. En regardant de plus près, je réalise que ses vertèbres se sont replacées énergétiquement. et aussi physiquement, d’après ce qu’elle me dit.

Le lendemain, toute rayonnante avec sa belle fleur dans les cheveux, elle me regarde avec un sourire des plus radieux et me révèle que sa nuit a été merveilleuse ; repos bien mérité après 13 ans de souffrance. Je n’en crois pas mes oreilles. Je lui demande de me parler de son histoire. Depuis la naissance de sa fille, il y a 13 ans, elle souffre de maux de dos assez sévères pour nécessiter d’être hospitalisée pendant une semaine complète, il y a quelque mois. Les médecins ne trouvent rien mais il y en a un qui croit savoir pourquoi … ayant des soupçons sur ses fesses trop grosses…à son goût, j’oserai ajouter…. Elle en rit bien maintenant!

La journée de mon départ, nous attendons le bateau et tout en parlant, elle sort de son portefeuille quatre perles cultivées : trois petites et une de grosseur et de couleur vraiment très intéressante, dorée… Elle me dit d’en choisir une. J’écarte la grosse et je scrute du regard les petites. Elle me demande pourquoi je fais cela. Je lui dis qu’elle est vraiment trop belle et que je ne peux la prendre. Elle insiste pour savoir si je l’aime. Je lui dis que oui; elle la dépose alors gentiment dans ma main et ajoute : « Elle est à toi ». Je ne sais que dire. Jamais je ne pourrai accepter un si beau cadeau d’autant plus qu’elle avait déjà refusé une importante somme d’argent en échange. Je finis par accepter mais me sentant quelque peu mal à l’aise, tellement la perle est belle! J’ai encore de la difficulté à recevoir et je ne cesse de la remercier. Elle me dit alors :  » Monique, même précieuse, cette perle ne m’a pas guérie de mon mal de dos!!!  » J’ai alors accepté et remercié une fois de plus la Vie, dans mon excitation d’abord pour cette belle perle dorée et pour le cadeau divin qui me donne la possibilité d’aider les autres.

Voilà une belle histoire, n’est-ce pas. Aimeriez-vous avoir cette capacité d’aider ainsi les autres et vous-même? J’affirme que vous pouvez, vous aussi, le faire mais il faut, dans un premier temps, apprendre à vous guérir vous-même. Que diriez-vous de travailler à partir d’une nouvelle fréquence d’énergie, d’une façon révolutionnaire par sa simplicité, son efficacité et dénuée de tout artifice ou rituel, sans aucun fla-fla, sans mental, dans l’oubli des connaissances acquises? Nouveau départ dans une nouvelle fréquence vibratoire, voilà ce que vous réserve la CONNEXION DIVINE.

Travailler à partir de votre divinité, ça vous va ??? Sans mental, sans ego???

Ayant reçu ce cadeau extraordinaire de la Vie, je vous le transmets et vous donne la possibilité de faire exactement la même chose que moi, sur vous-même et les autres, avec les mêmes résultats et même plus. Le don est en vous, il suffit de le réactiver et apprendre de nouveau à vous en servir. Vous êtes TOUS doués! Vos mains débordent d’énergie mais vous ne savez pas quoi en faire… CONNEXION DIVINE est pour vous!

CONNEXION DIVINE, connais-toi et guéris-toi toi-même, formation de deux jours est présentée dans les villes suivantes pour la session du printemps 2006 : au Québec à Saguenay, Montréal, Québec et Drummonville, Toulouse en France ainsi qu’en Suisse à Morges.

Je vous invite à consulter mon site www.moniquelapointe.com pour de plus amples informations.

Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes connaissances et mon expérience.

C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Monique Lapointe
auteure et formatrice de cette nouvelle approche énergétique CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

La simplicité tue l’ego !

La simplicité tue l’ego !
Par Monique Lapointe

Avez-vous déjà soupé dans un endroit très huppé où vous ne savez pas par quelle fourchette ou cuillère commencer?
La personne à vos côtés semble aussi mal à l’aise que vous; vous jetez un coup d’œil furtif aux autres convives dans le but d’être à la hauteur et surtout de ne pas gêner votre invité. On y parle de tout et de rien, on fait semblant, ce qui fait qu’à la longue la soirée s’avère monotone et on a bien hâte de revenir à la maison, dans ses bonnes vieilles pantoufles.

Avez-vous déjà employé, dans des formations, un matériel si compliqué que vous vous demandez comment vous allez réussir à traiter et utiliser le mode d’emploi?

Avez-vous déjà utilisé des « techniques de guérison » avec de nombreux préparatifs, des moyens de vous « protéger », des invocations à tous les saints et les anges pour vous aider, de rituels à respecter, enlever les bijoux, les souliers, mettre de l’encens, etc. ???

Avez-vous déjà pensé que la guérison peut être un travail simple et sans artifice. Jésus avait besoin de quoi pour guérir? Ses mains et son amour! Difficile d’être plus simple !!!!

Avez-vous le goût de travailler avec une nouvelle approche énergétique de guérison, dans la plus grande des simplicités et cela en n’utilisant que vos mains et votre connexion divine? Laisser l’Énergie guider vos mains comme si une autre main puissante et énergétique décidait de vos gestes. Non pas comme certains disent, mon intuition me dit d’aller là, de faire ci, de faire ça…même pas de cette façon. L’Énergie de cette nouvelle fréquence est tellement forte que c’est Elle qui décide et non plus vos connaissances, vos « intuitions », vos « ressentis », etc. Le mental et l’ego doivent se terrer et ne plus influencer le travail car avec cette nouvelle Énergie, c’est Elle qui contrôle et qui sait ce qui ne va pas dans les corps énergétiques, affectant le corps physique. Elle sait comment le réparer et le restructurer énergétiquement afin de lui redonner une nouvelle fréquence vibratoire qui déclenche le processus de guérison.

Dans la Nouvelle Énergie, c’est l’Énergie qui se charge d’effectuer le travail et non plus nos connaissances, notre « savoir » notre mental, notre cher ego. Pour ceux qui utilisent la CONNEXION DIVINE, le seul travail consiste à se dégager de l’ego et du mental et laisser l’Énergie divine prendre possession de leurs mains et de se « mêler de ses affaires »…. Tout un programme en vue !!!!

CONNEXION DIVINE est une formation innovatrice et révolutionnaire par sa grande simplicité et son efficacité où vous est enseigné une nouvelle approche énergétique pour une guérison holistique.

Puisque le corps énergétique cache la cause de nos maux, la CONNEXION DIVINE s’avère l’outil le plus simple pour le libérer de tout blocage et s’occuper de soi et se guérir soi-même et aider les autres. Je dois d’abord me guérir pour mieux aider les autres.
Je vous invite à participer à cette formation et vous convie à retrouver votre pouvoir inné de guérison, en mode « pause » depuis trop longtemps, dans une atmosphère de joie et de « divine  » simplicité. Un pas de plus pour mettre le pied dans cette nouvelle fréquence énergétique et savoir qui vous êtes, dans la plus grande aisance….sans fourchettes ni couteaux à choisir….vous en redemanderez…;

Avec amour et gratitude,
Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

Merveilleuse Connexion Divine!

CONNEXION DIVINE
par Monique Lapointe

CONNEXION DIVINE : connais-toi et guéris-toi toi-même est basée sur une nouvelle fréquence d’énergie pour réveiller notre pouvoir guérisseur. Ce don inné nous habite tous mais la plupart d’entre nous ne savons pas comment l’activer.

« Je sens que j’ai quelque chose dans mes mains, comme une énergie puissante et que je pourrais guérir mais je ne sais pas comment procéder ! » Une force intérieure nous incite à nous connecter à cette puissance divine pour nous responsabiliser face à notre guérison. Se guérir d’abord, pour ensuite mieux guérir les autres et ainsi aider la planète.

La formation CONNEXION DIVINE : connais-toi et guéris-toi toi-même vous donne la capacité, à travailler avec cette nouvelle fréquence d’énergie. Il en découle une approche énergétique tout à fait inédite et révolutionnaire par sa simplicité et son efficacité, appelée restructuration du corps énergétique (RCE/CD).

Place au Maître-guérisseur

La Vie m’a gratifiée d’un « diplôme divin ». Suite à une « infusion d’énergie (!) », mon travail en massage shiatsu et en énergie a complètement changé pour faire place à cette nouvelle fréquence d’énergie, qui sait. Cette puissance, telle une force magnétique, s’empare de mes mains et agit en maître-guérisseur. Fini l’ego, le mental et les artifices !

Je découvre, à travers ma perception du corps énergétique, que la cause de nos maux se cache dans ce corps invisible qui nous entoure. Au cours de la séance, la personne en face de moi, ressent dans son corps physique tout le travail de l’Énergie. Les commentaires reçus après une séance m’éclaire sur son fonctionnement. Depuis plus de six ans, je travaille sous la gouverne de cette puissante énergie qui me livre ses secrets jour après jour.

Je vous donne un exemple: une dame, perplexe à propos de mon travail, me consulte pour un psoriasis important qui la couvre des pieds à la tête, depuis sept ans. Du 28 janvier au 18 février, elle reçoit quatre séances de restructuration du corps énergétique (RCE/CD) et décide de cesser les rencontres. Elle n’observe aucun changement. Le 14 mai, elle me téléphone à 17:15 h. me demandant si je la reconnais. Certainement! Elle m’annonce qu’elle n’a plus RIEN. Le psoriasis est complètement disparu!!!

L’Énergie ne répond pas toujours aux attentes des clients. Tout le monde veut être guéri « pour hier ». Le processus de guérison s’engage une fois l’énergie mise en mouvement. Ce n’est que lorsque que la structure énergique est replacée, que tout circule librement et la guérison suit, souvent à notre insu.

Cette fois, je vous livre le témoignage d’une dame de la Guadeloupe suite à une séance à distance de restructurations énergétique (CD). Je travaille sans filet, sans aucune information. L’Énergie sait mieux que moi et je m’incline devant sa grande sagesse. Voici le courriel reçu.

Bonjour Monique!

Ça fait déjà une semaine que j’ai reçu mon soin à distance et je peux dire que ça bouge des choses. Je vais essayer de faire un court résumé.

Durant le soin de 14h00 à 14h40 environ, j’ai ressenti de légers picotements…. ensuite une douleur vive à la nuque. Le moment le plus fort : j’ai ressenti tout mon côté droit
paralysé….par ce côté droit, mon corps énergétique rentrait dans mon corps physique jusqu’au centre de mon corps physique. J’ai eu la sensation que mon corps était petit (avait rapetissé). J’ai eu une douleur vive dans le bras droit. J’étais engourdie côté droit et après cette énergie s’est déversé sur le côté gauche pour équilibrer les 2 côtés, pour avoir la même énergie. L’énergie est descendue dans toute ma colonne, ensuite est remontée à la tête. J’ai ressentie un flottement, une lumière, une légèreté….. Pour terminer, j’ai ressenti une enveloppe de Lumière autour de moi, comme un cocon, un oeuf de Lumière. Il y avait un travail au niveau de mon 3e oeil – un nettoyage de mes pensées négatives. J’ai ressenti comme si j’allais entrer en contact avec mes guides et l’énergie s’est estompée et je me suis sentie enveloppée d’une douce lumière. Le tout a duré environ 1/2 heure. Je suis revenue à moi reposée. Le travail a continué dans ma tête… et j’ai été libérée d’une oppression.

Merci pour tout. Les choses bougent…. Il y a des guérisons, des libérations, du nettoyage….Comme vous pouvez le constater, je suis très sensible à l’énergie.

Jalove

Vous avez ainsi deux exemples typiques de la façon dont travaille l’Énergie de la CONNEXION DIVINE. Avec ou sans ressenti de la part du receveur, pas besoin d’y croire, le résultat est là!

Cadeau à partager

On ne peut garder pour soi un tel cadeau. Je vous le partage et sans m’en rendre compte, je m’y prépare depuis longtemps.

Mes quinze premières années en massage shiatsu et énergie, où j’ai développé des techniques pour apprendre à me guérir moi-même, me servent alors à placer les bases de la formation CONNEXION DIVINE. Pour guérir les autres, il faut d’abord apprendre à se guérir soi-même. Le travail était amorcé…

L’expérience des six dernières années vous est livrée à travers une nouvelle approche énergétique, révolutionnaire par son efficacité et sa simplicité; la restructuration énergétique (CD), à utiliser pour soi, les autres et les animaux.

Ce que je peux faire, vous êtes tout aussi capables de le faire vous-même et pourquoi pas, même mieux!

Des consultations privées ou à distance en restructuration énergétique (CD) sont offertes sur rendez-vous.

La formation est présentée au Québec et en Europe.

Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

Le bonheur de travailler énergétiquement sur soi

Le bonheur de travailler énergétiquement sur soi
Par Monique Lapointe

Ça commence bien l’année … Je suis allée casser la glace dans l’entrée de la maison et je dois dire qu’après, j’avais les bras morts. J’échappais tout, plus de force. Je décide de m’étendre et travailler sur moi. Ma fille Josiane passe près de moi et je lui dis, que je ressens un immense bonheur à travailler sur moi. C’est comme une grande excitation, une immense joie qui habite mon cœur. Le bonheur de travailler énergétiquement sur moi ferait un excellent titre pour un prochain article sur Alchymed. Je me lève pour en prendre note. Je l’écris mais ça ne se termine pas là… Le texte qui suit, a surgi de mon esprit et je n’ai fait que l’écrire…en réalité, le même processus utilisé pour la restructuration énergétique. Se laisser guider par le divin en soi… C’est ce que je vous propose et vous souhaite pour 2005!

Bonne année!!!
P.S. Le plus fascinant, c'est que le lendemain quand j'ai lu le texte, je me suis rendue compte qu'on parlait de la CONNEXION DIVINE!!!

La CONNEXION DIVINE donne l’opportunité d’accéder à sa source suprême. L’enjeu de ce pouvoir est de participer à l’action créatrice de la vie en soi.

L’énergie divine se manifeste sous forme de flux lumineux qui exerce un contrôle sur l’énergie perturbée par les états vécus.

Lors du processus de guérison, les énergies se rebalancent au contact de cette énergie d'intensités différentes. La fréquence de l’énergie utilisée dépasse celle qui existe dans le corps. Pour le guérir, on se doit d’utiliser une fréquence plus puissante pour activer le processus de guérison en soi.

N’avez-vous jamais pensé utiliser une fréquence plus élevée pour activer vos cellules? Pour guérir, il faut plus de lumière, une accélération de l’énergie. Par le fait même, une nouvelle conscience s’installe au niveau de la cellule et la revitalisation s’opère, apportant ainsi une augmentation substantielle de la fréquence vibratoire de la cellule. C’est ainsi que l’énergie de guérison procède pour rétablir le courant énergétique dans le corps physique.

Si l’on veut aller plus loin, au-delà du connu, l’énergie génère un pouvoir créateur de lumière supérieur à tout ce que vous pouvez connaître. Comment se fait-il qu’il y ait des gens qui, par simple contact avec l’énergie, guérissent instantanément? Leur fréquence ainsi activée, déclenche un processus accélérant le taux vibratoire existant. Il s’ensuit un effet puissant qui réveille les cellules et leur accorde un pouvoir accru de lumière, de guérison.

Peut-on poser cette question? Comment se fait-il que l’énergie de guérison produise des effets miraculeux chez certains et pas chez d’autres? L’énergie a le pouvoir de savoir distinguer, toujours dans le champ vibratoire de l’être, les sources premières des déséquilibres existants. C’est alors que l’énergie prend le contrôle de la situation. Il arrive que le processus prenne plus de temps que d’autres mais un effet à courant continu s’établit et, les jours ou les mois suivants, le taux vibratoire change et la guérison s’installe.

C’est ainsi pour soi, le même processus s’applique. Quand vous pensez vous guérir, à utiliser cette puissance énergétique pour accélérer le processus de guérison, c’est la même chose. Les cellules accélèrent leur vibration et c’est ainsi que tout le corps s’active et met en fonction tout le pouvoir énergétique déjà présent dans les cellules mais cette fois-ci en l’accélérant.

Le pouvoir de guérison s’installe à mesure que l’on stimule de plus en plus le corps. Tout revient à dire que rien ne s’opère si rien n’est activé. L’énergie a besoin d’aide, de stimulation pour acquérir une nouvelle charge vibratoire. Une élévation de conscience ne s’acquiert pas en restant assis sur ses positions, ses peurs, ses ressentiments. Pour avancer, on doit changer certains comportements, certaines croyances et ainsi accéder à une plus grande ouverture d’esprit et de cœur. Le lâcher prise est aussi important dans le domaine de la guérison que partout ailleurs. Guérison ne veut pas dire « instantané ». Guérison veut dire accepter un processus sur lequel le divin en soi prend place et opère son travail en prenant en considération tout le passé et le contexte actuel de l’individu. Point n’est besoin de se munir d’armes « pointues » pour guérir; le seul pouvoir divin en soi, une fois libéré, peut s’occuper de prévenir, de concevoir un niveau vibrationnel différent de ce qu’il était. Point n’est besoin d’utiliser le pouvoir de plus en plus destructeur de certains médicaments. Le seul pouvoir de votre divinité peut en soi changer tout le cours de la guérison s’il est utilisé dans l’amour le plus profond et intentionnel d’une guérison.

Se guérir demande de faire abstraction de tout mental, de toutes pensées défaitistes, de toutes notions de maladie. Se guérir, c’est ouvrir la porte à la puissance divine qui nous habite et qui valide chaque instant de notre vie, vie remplie de lumière et d’amour.

Le pouvoir de guérison résidant dans chaque cellule, stimule une énergie à fréquence élevée. Tout est là. Le contact de cette vérité amène l’homme à se prendre en main et à exercer son pouvoir toujours plus grand et plus puissant à mesure qu’il en prend conscience.

Tout est là. Il ne reste plus qu’à le mettre en pratique, l’utiliser, le raffiner et l’exploiter au maximum. Nul besoin de toujours regarder ailleurs pour guérir, le seul pouvoir divin qui nous habite peut aisément accélérer cette étape importante dans toute vie humaine.

Voilà, c’est ça la guérison! C’est écouter l’amour en soi. C’est vivre en harmonie avec soi. C’est se découvrir et agir en humain-divin.

Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com

Monique! Qui te dit que je veux guérir?

Monique! Qui te dit que je veux guérir?
Par Monique Lapointe

Mon client s’apprête à partir. En mettant son manteau, il me regarde et me dit : Monique! Qui te dit que je veux guérir?

Je retombe bien assise sur ma chaise et je me demande pourquoi je mets autant d’énergie dans mon travail à tant vouloir aider. Merci monsieur, vous veniez de me remettre sur la bonne voie.

Durant les quinze premières années de ma pratique, les gens me consultaient pour un massage shiatsu. Souvent, je me sentais limitée face à certains problèmes et comme j’aime utiliser de bons outils pour mieux peaufiner mon travail, je m’étais donné un éventail de possibilités pour inciter à une meilleure guérison. Mon but étant de travailler à tous les niveaux de l’être, de façon holistique, j’ajoutais soit les Fleurs de Bach, le toucher thérapeutique, l’auriculo ou le Jin Shin Juytsu ainsi que certaines techniques de guérison spirituelle. Habituellement, après deux ou trois rencontres, les gens voyaient des changements très significatifs dans leur état de santé. Ce même monsieur à la phrase assassine, après m’avoir raconté sa vie, ses rêves nocturnes, sa vie avec « ses » femmes, souffrait toujours des mêmes problèmes. Dépourvue, je lui demande s’il pouvait travailler sur lui, tout en lui suggérant différentes approches afin que les choses commencent à bouger. « Monique, quand tu me parles ainsi, ça ne m’intéresse vraiment pas », m’a-t-il répondu. Oh! Oh!

En réalité, ce client m’a dit tout haut ce que bien des gens pensaient tout bas. « Guéris-moi! C’est ta job! » La guérison n’est pas toujours ce qu’on pense. Mais pourquoi certains guérissent-ils très rapidement alors que pour d’autres, la guérison s’installe plus lentement et, pour d’autres encore, rien ne se passe dans le temps qu’ils ont prévu?

Prenons maintenant un exemple. Vous concoctez une « potion magique » avec tout l’amour dont vous êtes capable. Elle a des propriétés thérapeutiques, relaxantes pour le corps et apaisantes pour l’âme. Preuves à l’appui, vous l’offrez à dix personnes. Comment réagissent-elles devant ce « nectar des dieux »? Certains, dès la première gorgée, sentent la douceur pénétrer en eux, leur apportant une chaleur relaxante et apaisante et ils se laisseront imprégner des effets bienfaisants de cette potion. D’autres la goûtent du bout des lèvres et disent que c’est bon, sans plus, mais en gardant quand même une certaine impression agréable et même un léger arrière-goût sur le bout de la langue. Et il y en a qui la regardent, la sentent et vous jettent même un coup d’oeil suspicieux sans la goûter. Par contre, plusieurs en redemandent.

Je vous dirais qu’il en est ainsi de la guérison. Certains prendront conscience des effets bénéfiques et en profiteront au maximun. D’autres aimeront bien les effets mais ne seront pas prêts à s’impliquer pour aller plus loin. Je pense que pour certaines personnes, qui savent que ça pourrait aller mieux, ils perdront tous les avantages reliés à leur problème de santé. Je me souviens d’une dame âgée souffrant de phobie et de dépression. Son état avait nécessité plusieurs séances de reconstruction énergétique pour la libérer de ses problèmes. Un jour, se voyant guérie et sereine, elle me dit qu’elle a peur maintenant que ses amies ne viennent plus la visiter et la sortir. Il en était de même pour moi : puisque j’allais chez-elle, est-ce que tu vas revenir me voir maintenant que je suis bien?

Prenons un autre exemple. Vous avez cinq chiffons. Le premier ne présente que quelques taches superficielles. Le deuxième est plus sale avec des taches incrustées et séchées. Sur le troisième, les taches sont très grandes et le tissu est fortement endommagé. Le quatrième présente quelques trous rongés par l’acide et le cinquième est triste à voir; un lambeau. On me les amène pour une restructuration énergétique. Combien de séances seront nécessaires, croyez-vous, pour les remettre dans un état présentable? C’est une question qui m’est souvent posée. De combien de rencontres aurai-je besoin pour aller mieux? Tout dépend de l’état de votre « chiffon » et du temps que vous mettrez pour atteindre un état « acceptable ».

J’ai beaucoup appris sur le mot guérison au cours des dernières années. Puisque c’est l’énergie qui s’empare de mes mains et que je me plais à suivre son flux magnétique, j’ai appris l’abc de son fonctionnement. D’ailleurs, après cinq ans, je suis toujours aussi émerveillée; elle continue de me surprendre jour après jour. J’ai l’impression de travailler avec l’énergie pure. C’est vraiment difficile à expliquer. Quand j’ai demandé, un soir avant de me coucher, comment je pourrais nommer ma formation, je me suis levée avec le mot « connexion » en tête. Quelques jours plus tard, j’avais l’information « Connexion divine ». Vous dire combien j’ai trouvé cette appellation pompeuse! Mais je me suis ravisée quand j’ai donné la formation suivante. On travaille avec une énergie d’une haute fréquence, tellement puissante et intelligente que c’est tout à fait déroutant pour le commun des mortels. C’est à partir des résultats obtenus et de la façon dont cette nouvelle énergie travaille, que j’ai appris à m’ouvrir l’esprit sur la notion de guérison.

D’abord, ma propre façon de voir la guérison a complètement changé, dans le sens où je réalise que rien n’est instantané. « Lève-toi et marche » c’était pour Jésus. Avec cette nouvelle fréquence d’énergie, je suis persuadée que nous y arriverons, et plus vite qu’on ne peut l’imaginer. J’en suis persuadée. On n’a rien vu encore! J’avais souvenir que lorsqu’on entendait parler d’un guérisseur ou d’une guérisseuse, la personne revenait chez elle dans un parfait état de santé!!! Je pensais qu’on pouvait affirmer que : guérisseur = guérison instantanée = miracle! Pour certains, oui, mais pour la grande majorité, ce n’est toujours pas le cas.

Une dame avec qui j’ai travaillé à distance m’écrit ceci : «Pourquoi ai-je encore des problèmes de santé? Après un traitement, je croyais que ça guérissait instantanément tout! Qu’est-ce que ça veut dire? » Ça veut dire que l’Énergie respecte le rythme de l’âme de la personne souffrante. J’ai appris que l’énergie, au cours de la restructuration énergétique, « défroissait » ou « dépliait » des parties du corps énergétique. Elle semble travailler par couche. Prenons juste un autre exemple. Vous êtes dans votre voiture. Vous avez un accident; toute votre voiture est abîmée. On doit vous sortir avec les pinces de désincarcération. Pensez-vous qu’on va vous tirer par les bras, les jambes ou la tête pour vous extraire du véhicule? Selon toute logique, non. Il en est de même dans le domaine de la guérison quand je travaille avec la restructuration énergétique. Tout se fait dans la plus grande douceur et selon un plan.

« Lève-toi et marche »

Je réalise que la restructuration énergétique donne toute la capacité à une personne de se « lever ». Une fois son corps énergétique restructuré, le corps physique est inondé d’une nouvelle circulation énergétique, les barrages sont ouverts et chaque cellule est réénergisée. Les gens ont souvent le sentiment, après ces libérations, que « tout est devenu clair dans leur tête ». La lumière s’installe dans le corps, à tous les niveaux, et c’est à partir de là que la personne commence à « marcher » vers son mieux-être et sa propre guérison. C’est un travail de chaque instant; même si la douleur est partie et qu’on ressent un état de bien-être, il faut maintenant nourrir ce nouvel état et continuer de l’alimenter. L’énergie hausse l’état vibratoire de la personne mais c’est à cette dernière de décider si elle veut en rester là. La restructuration énergétique est un « lève-toi et marche » car tous les éléments sont réunis pour offrir les meilleures conditions de guérison. Tout l’être est sollicité et à tous ses niveaux. Quand l’énergie émet des ondes ou des vibrations, c’est toute la bulle énergétique qui se met en mouvement, très subtilement. Les gens me disent souvent que, quelques semaines après notre rencontre, ils ont vu des problèmes de santé avec lesquels ils avaient « appris à vivre » disparaître et ne plus revenir.

Guérir veut dire revenir dans sa maison intérieure, se reconnecter à son être, retrouver sa paix, sa joie de vivre. Avez-vous remarqué que, lorsque vous allez bien, que votre corps a retrouvé son équilibre, que les tensions ont disparu, vos pensées deviennent plus lumineuses, vous avez le goût de rire et de danser, vous oubliez vos maux et souffrances. Quand on va bien, on oublie qu’on a eu mal. C’est un cercle « guérisseur ». C’est la délivrance! L’énergie, en restructurant le corps énergétique, fournit le potentiel nécessaire pour déclencher la guérison et inciter à devenir son propre guérisseur.

Pour certains, la guérison tardera à s’installer. Ainsi, j’ai offert à une connaissance aux prises avec la fibromyalgie plusieurs rencontres. Certaines personnes de son entourage me disaient que son état s’améliorait. Mais un jour, elle me dit que, le lendemain, elle allait rencontrer son médecin pour recevoir son papier d’invalidité! Un autre client, dont le travail au bureau devient trop lourd, développe un mal de dos « chronique ». Il me demande de retarder notre rendez-vous car il doit rencontrer son médecin pour « prolonger » son congé de maladie. Il me précise que, lorsqu’il sort de chez moi, il se sent tellement mieux et plein d’énergie. Le rendez-vous est remis au lendemain. Ce ne sont que quelques exemples qui m’ont fait comprendre que je ne suis aucunement responsable de la guérison de qui que ce soit.

Alors, à celui qui m’a dit : « Monique, qui te dit que je veux guérir? », je répondrai que, maintenant, avec ma façon de travailler avec la restructuration énergétique, ceci se passera entre l’énergie qui sort de mes mains et votre âme. Votre sort est entre vos mains. Je respecte votre choix de recevoir ou non cette énergie car ce n’est plus du tout dans mon ego de vouloir vous sauver et vous guérir. C’est ce qui fait toute la beauté de ce « cadeau ». Je n’ai plus à me soucier de ce qu’il adviendra car l’énergie, dans sa grande sagesse, donne ce qui est approprié et en harmonie avec la personne. Parfois, les attentes du client ne seront pas comblées immédiatement mais il comprendra qu’en bout de ligne, la guérison s’est installée selon un processus bien particulier et propre à chacun. Les résultats sont au rendez-vous mais pas toujours à l’heure prévue!!!

Deux petites histoires pour terminer. À vous d’en tirer vos conclusions. Une dame me raconte que, depuis des années, elle désirait ardemment trois choses : quitter son emploi, ne plus s’occuper de la comptabilité de la compagnie de son mari, engager une femme de ménage. Elle vient me voir et me dit que, le jour où le médecin lui a annoncé qu’elle avait un cancer, ses trois voeux se sont réalisés comme par magie! La « fée-maladie » venait de passer.

Un monsieur de soixante-douze ans visite le médecin après ses traitements de chimio. Le médecin lui dit qu’il ne peut plus rien faire pour lui et il lui donne un mois à vivre. Dépourvu, le monsieur demande de lui suggérer une autre possibilité. Le médecin lui dit que ça prendrait un miracle. Ayant soudainement retrouvé son pouvoir, il se lève et, le pointant du doigt, lui dit: « Vous allez en avoir un!!! ». Et il sort!

Depuis quelques années, ce monsieur sculptait pour le plaisir. Il promet à la Sainte-Vierge que, s’il guérit, il lui sculptera une statue grandeur nature et l’exposera dans un endroit passant. Un mois passe, deux, puis trois! Ses enfants ne comprennent rien. Il retourne chez son médecin. En ouvrant la porte, le médecin, tout blême, croit voir un fantôme. Il devrait être mort depuis six mois!!! Le monsieur en question lui demande de passer d’autres tests. Ce qui se fait. Guérison totale!!!! Le médecin écrit sur son papier : guérison miraculeuse. Il a rempli sa promesse et il est toujours vivant sept ans plus tard.

Comme quoi, ne décide pas qui veut de la mort de quelqu’un! On pourrait ajouter : comme quoi, ne décide pas qui veut de la guérison de quelqu’un!

« Qui te dit que je veux guérir? »

Monique Lapointe
créatrice et formatrice de la CD
www.moniquelapointe.com

© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire (en tout ou partie) à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.moniquelapointe.com