La restructuration du corps énergétique (RCE/CD)

La restructuration du corps énergétique (RCE/CD)

 

À l’image des poupées russes, une enveloppe énergétique se superpose au corps physique comme une « maison énergétique ». Ainsi, tout traumatisme qui affecte le corps, soit au niveau physique, émotif, mental, psychologique ou spirituel, se répercute sur les murs de cette maison, causant différents dégâts : des fissures, des blocages, des trous, des plis, des cassures, parfois assez sévèrement pour vous éjecter à l’extérieur de votre « maison », ou pour tout simplement créer un effondrement. Vous vivez alors de drôles de sensations : « j’ai l’impression de ne pas être là », « je suis à côté mes souliers » ou « tout pris à l’intérieur », « je manque d’air », « je me sens comme une petite boule », « je me sens coincé, anéanti » etc. Vous pouvez aussi percevoir que votre corps physique est déstructuré. Les yeux fermés, observez-vous… épaules inégales, jambes étendues déphasées (soit vers la gauche ou la droite ou plus longues d’un côté que de l’autre), sensations de torsion du corps (surtout après un accident), etc. En fait, ce que vous percevez  traduit l’état de votre « maison énergétique ».

fig7

Regardez le premier dessin et regarder le corps énergétique : la dame me dit qu’elle est tellement fatiguée, qu’elle se sent “à terre”. Transformation au cours des 4 rencontres.

Celle-ci se détériore de la même façon qu’une habitation non entretenue. Après des années, les problèmes se manifestent et les coûts s’évaluent en fonction du laisser-aller. Le nombre de séance de RCE à recevoir par la suite dépendra de votre état. La restructuration du corps énergétique (RCE) vient à votre secours et vous fournit l’outil aidant à résoudre vos problèmes, du moins, à les améliorer.

Grâce à l’expérimentation de cette nouvelle approche, j’ai découvert que la cause de nos maux se trouve dans le corps énergétique. Prenons l’exemple suivant : la maison que vous habitez s’est effondrée   à la suite d’une tornade et vous êtes prisonnier sous   les débris. Je vous trouve et si je vous demande de me parler de vos émotions, vous propose de vous faire un massage, ou encore, si je vous suggère de panser une plaie sur la tête… Mes intentions sont sans doute louables mais, quelle sera votre réaction ?!!? Vous me demanderez sans l’ombre d’un doute de vous sortir de ce pétrin au plus… vite et, ça presse!

Par ailleurs, tant et aussi longtemps que vous demeurez captif de ces décombres, mon aide ne sera pas très efficace bien que réconfortante. Il en est ainsi de votre corps énergétique, qui se retrouve dans un état aussi lamentable que cette maison qui a subi les affres de la tempête. Il faut maintenant vous libérer énergétiquement de cet état.

C’est la raison pour laquelle plusieurs approches apportent un baume sur une plaie sans toucher à la base du problème, soit le corps énergétique. Vous pouvez épousseter votre maison mais, si un mur s’est effondré, vous perdrez votre temps. C’est comme si vous subissiez une opération salvatrice au dos, par exemple, mais que, quelques années plus tard, le mal réapparaît. Il est probable que le retour de ce mal soit dû au fait que le corps énergétique est demeuré dans son état traumatique.

Autre exemple : une dame vit avec un mal de cou intense suite à un accident de voiture. Elle arrive à mon bureau totalement découragée car le médecin lui a dit qu’il ne peut plus rien faire pour elle. Je lui offre donc une séance de RCE/CD. J’en suis à mes débuts dans l’utilisation de cette approche. Les yeux fermés, m’apparaît soudainement une ligne noire comme un cordon d’un centimètre de large épousant son côté droit, allant du dessus de l’oreille jusqu’au coude. J’en déduis que c’est son corps énergétique. Je vois alors que mes mains poussent cette ligne noire et aussitôt l’espace créé se remplit de lumière blanche. La semaine suivante son mal a diminué de quatre-vingt pour cent et quelques semaines plus tard, son cou retrouvait sa pleine capacité.

Il en est de même au niveau énergétique : on peut vous faire un « nettoyage énergétique » mais, si votre corps énergétique est parsemé de fissures, les « bibittes » reviennent. Tant et aussi longtemps que le corps énergétique ne retrouve pas son axe, le corps physique souffre. Ce n’est qu’une fois libéré énergétiquement que le processus de guérison s’enclenche. Vous vous retrouvez alors dans une maison sécuritaire, propre, confortable où il fait bon vivre. La joie de vous sentir revivre, libéré de peur, d’angoisses, de malaises, de douleurs, etc. se répercute alors sur votre état émotif, mental, psychologique et la guérison s’en suit!

Permettez-moi de vous donner un exemple « vivant » de ce que peut faire la restructuration du corps énergétique; ma fille revient de mission avec des signes post-traumatiques et son état me perturbe. Un jour, en visite à la maison, je la trouve  « déprimée »; je lui  propose donc de tenter une expérience, vu son état du moment. Voici ce qu’elle m’écrit par la suite.

            Après avoir travaillé pendant deux ans à titre de travailleuse humanitaire en situation de conflits armés, je suis revenue au Québec quelque peu ébranlée par les situations vécues dans les pays où j’ai été postée. Ayant pris du repos pendant de longs mois et avoir suivi une thérapie avec une psychologue, j’étais remise à 90% ?? mais restait quand même un 10% qui m’empêchait d’être totalement bien dans ma peau. J’avais des difficultés de concentration, difficultés à socialiser, constant sentiment d’être ailleurs. Ma mère a donc décidé de me faire un traitement d’énergie.

 

Pendant la première des deux séances, je me suis libérée d’une peine que je traînais depuis longtemps et que je n’avais jamais réussi à évacuer totalement, du moins, suffisamment pour que je puisse me sentir délivrée. Lors de la deuxième séance, à un moment, j’avais la sensation que mon corps énergétique était en haut et devant moi.  Doucement, j’ai senti qu’il s’alignait avec mon corps physique. Je sentais une chaleur et un picotement dans mes mollets et mes pieds, comme si je ré-habitais un endroit de mon corps qui avait été délaissé depuis un moment. C’était une sorte d’engourdissement, comme lorsque nous avons les pieds engourdis par le froid et qui se réchauffent tranquillement.

 

À la fin de la séance, j’ai ressenti une paix s’installer en moi et le sentiment d’être enfin revenue à la maison.

 

Pour ma part, j’ai senti sortir de ma main, un faisceau de lumière tellement puissant, un vrai laser, balayer l’espace et tout à coup, comme si j’avais trouvé, mon mouvement s’est ralenti et doucement, je « ramenais » une forme. J’avais l’impression que je l’alignais sur son corps et tout à coup, mes épaules ont tombé et un grand soulagement m’a envahi. Je la savais de retour… Dans les jours qui ont suivi, lorsque j’ai entendu sa voix au téléphone, c’est le soleil et la joie qui émanaient. Mon cœur de mère chavirait de bonheur : je retrouvais ma fille.

 

Lorsque la souffrance est trop difficile à supporter, à quelques niveaux que ce soit, une partie de nous s’éjecte, se réfugie dans une autre dimension de notre être. 

 

Voilà toute la beauté du travail de RCE. Je suis vraiment convaincue  que la cause de nos maux se trouve dans notre corps énergétique Nous sommes plus qu’un corps physique..!

Je vous offre donc de vivre une fin de semaine, soit deux jours seulement, à la portée de tous, afin d’apprendre à restructurer vous-même votre corps énergétique et ce, avec une simplicité désarmante. Comment? Grâce à cette merveilleuse approche : Connais-toi et guéris-toi toi-même par la CONNEXION DIVINEMC. D’ailleurs, mes participants me disent souvent que c’est trop facile pour être vrai et efficace. Sceptique???

Venez vivre l’expérience et découvrez votre pouvoir de guérison (que chacun de nous possède!!!) et occupez-vous de votre santé. De nos jours, ça presse!!!!

Avec amour et gratitude,
Monique Lapointe
www.moniquelapointe.com
Formatrice et auteure de la CONNEXION DIVINE.

 

Vous pouvez partager librement ce texte à la condition de le présenter dans son intégralité, sans rien modifier, en plus de ces lignes et des références fournies.