Couverture médiatique

Article 1

Article 2

Les maîtres-guérisseurs

Pour le texte, voir : http://norja.net/esoterisme/html/les_maitres_guerisseurs.html

Interview au sujet d’une 2e carrière

Pour chacun de nous, le choix d’une première carrière vise initialement à subvenir à nos besoins,
mais ô combien peut être différent le choix d’une seconde orientation! Bien souvent, celle-ci
répondra davantage à nos profondes pulsions du cœur. Ce choix pour Mme Monique Lapointe de
devenir GUÉRISSEUSE ne fut en rien prémédité tant cette voie s’est tout naturellement présentée
à elle. « Plus que jamais je ressens que j’accomplis ce pourquoi je suis née » nous dit-elle. « J’ai
vraiment le sentiment d’accomplir enfin mes rêves les plus secrets ».

2) Comment et pourquoi en êtes-vous arrivée à changer de carrière au point de choisir un
domaine si différent du précédent où vous aviez enseigné entre autres, les mathématiques durant
huit ans?
Je n’ai rien fait de particulier pour y arriver. La grossesse de mes trois enfants m’a permis, durant six années consécutives, d’interrompre l’enseignement afin de me consacrer entièrement à eux. C’est donc la Vie elle-même au moment où mon conjoint connut des problèmes de santé, que je fus en quelque sorte guidée vers la massothérapie et le shiatsu énergétique. Je crois sincèrement qu’il existe toujours un élément déclencheur et lorsqu’on accepte d’écouter ce signe, une voie royale s’ouvre devant nous pour notre pleine réalisation.

3) Quelles étaient les motivations qui vous ont véritablement poussée à prendre un tel envol?
Aucune à vrai dire. Je suivais chacun de ces cours uniquement pour le plaisir qu’ils me procuraient. Puis,
un fameux vendredi soir à 20 h 30, que je ne suis pas prête d’oublier, je reçois la visite d’un client référé
par une dame médecin suivant la même formation que moi. Cette expérience fut si révélatrice qu’elle
donna véritablement l’envol à ma toute nouvelle carrière sans pourtant l’avoir réellement cherchée. On ne
force pas la main au destin, il vient de lui-même. Et, depuis ce jour, tout coule avec aisance. C’est pour
moi la preuve qu’il s’agit bien de ma voie.

4) Décrivez-moi la technique que vous utilisez et quels en sont les effets ? En d’autres mots, à
quoi votre clientèle peut-elle s’attendre?
La technique que j’utilise me vient d’un événement particulier que j’appellerais un « cadeau
divin » m’étant arrivé le 2 août 1999. Elle consiste à restructurer le corps énergétique. Il s’agit
de l’enveloppe invisible qui entoure notre corps physique. Ce qui est fascinant avec cette
approche, c’est que je suis simplement assise en face de la personne, sans la toucher. C’est donc
à une distance d’un mètre du client que mes mains sont mues par une force magnétique. La
personne, se trouvant en état de détente, ressent dans son corps physique le mouvement de cette
force. Je laisse l’énergie détecter les blocages et les libérer tant sur le plan physique, émotionnel,
mental que spirituel. Il s’ensuit des résultats spectaculaires m’ayant permis de conclure que la
cause de nos maux se trouve dans le corps énergétique. J’offre une formation sur la
restructuration du corps énergétique (CD) qui consiste en l’art d’établir sa propre CONNEXION DIVINE.
Les élèves y apprennent avant tout à utiliser leur puissance divine afin de SE GUÉRIR EUX-MÊMES
et à pouvoir ensuite en faire bénéficier d’autres. Vous découvrirez tous les détails à ce
sujet à l’adresse www.moniquelapointe.com

5) Dans quelle mesure cela vous permet-il d’assumer votre mission?
Le mot mission me fait sourire, car, à mon avis, la plus grande mission que nous avons tous sur terre est
d’apprendre à s’aimer. Comment donner aux autres si je n’y parviens pas moi-même. C’est la raison pour
laquelle j’ai donné comme sous-titre à ma formation CONNAIS-TOI ET GUÉRIS-TOI TOI-MÊME. Si je veux
aider les autres, je dois commencer par moi. Si je veux assumer ma mission, encore là, je ne contrôle
rien et je laisse la Vie s’occuper de mon agenda et m’amener là où je dois être, au bon moment, au bon
endroit. Si on cesse de tout contrôler, on fait alors confiance à la Vie et c’est le bonheur qui nous attend.
Croyez-moi !

6) Se lancer dans de tels défis à l’âge où d’autres se retirent… fut pour vous courageux, salutaire,
exigeant où… comment décririez-vous ce tournant de vie à vos yeux?
Ce tournant s’est fait sans que j’en prenne vraiment conscience, ce n’est donc certainement pas en terme
de courage… Ce n’est du reste que depuis quelques années, c’est-à-dire, depuis que j’ai commencé à
voyager pour donner ma formation à travers le Québec, puis en France, en Suisse, ainsi qu’à Tahiti, que
j’ai finalement réalisé qu’une nouvelle vie commençait pour moi. J’oserais même dire une troisième
carrière que je considère m’être en tout point salutaire.
Vous savez, lorsqu’on adore son travail comme moi, il est peu probable que le mot retraite risque un jour
de faire partie de mon vocabulaire. Mais encore là, je fais ENTIÈREMENT confiance à la Vie. C’est elle
qui sagement me guide, comme elle a si bien su le faire à ce jour.
Je songe peut-être à un projet d’écriture visant à faire connaître l’approche si inédite de mon travail. À
mon avis, plusieurs personnes profiteraient largement de découvrir COMMENT une nouvelle fréquence
d’énergie permet d’activer en nous-mêmes ce pouvoir inné de nous guérir. Après tout, ne sommes-nous
pas tous composés d’essence Divine? Ainsi, si je puis contribuer à redonner aux gens leur propre pouvoir
d’accéder à leur propre santé et à leur bien-être, en évitant de la sorte qu’ils ne s’en remettre
aveuglément à d’autres, alors qui sait? J’aurai peut-être ainsi accompli ma propre mission…

Texte rédigé par Mme Céline Jacques
Journaliste pour le Magazine Cité Boomers
www.celinejacques.com

Titre : Les maîtres-guérisseurs
Media Magasine Cité Boomers
Date : 25 05 2004

À propos de…

Un don qui restructure – rééquilibre – réharmonise – régénère le corps énergétique

Un jour, j’ai entendu une petite voix intérieure me dire que l’on peut se guérir soi-même. Cette petite phrase, sans que je m’en rende compte, a été le leitmotiv de la deuxième partie de ma vie professionnelle.

En 1976, je passe donc de la carrière d’enseignante à celle de mère. Après avoir enseigné pendant huit ans les mathématiques au secondaire, j’ai volontairement décidé de rester à la maison et de m’occuper de mes trois enfants, à temps plein. Même si j’ai failli mourir à la naissance de ma dernière fille, j’ai toujours eu l’énergie d’aller voir plus loin. Pour me distraire (!!!), je commence à étudier la naturopathie pour aider ma famille à rester en bonne santé. Les séminaires se succèdent. Pendant quatre ans, j’étudie la métaphysique qui m’ouvre à un monde insoupçonné. La vie est belle et tout mon monde va bien jusqu’au jour où mon mari a un problème de santé. Pour l’aider, je lui suggère un cours de relaxation. La dernière soirée, le professeur invite un massothérapeute pour une démonstration de massage shiatsu. Je me propose comme cobaye. Quelle découverte! Quel bonheur! Mon mari repart avec un livre de shiatsu sous le bras. Le livre traîne. Je décide d’y jeter un coup d’oeil. J’essaie certains points d’acupuncture et réalise qu’ils m’apportent un certain soulagement. Il ne m’en fallait pas plus pour l’explorer plus en profondeur et bizarrement…

Un samedi matin d’automne, je feuillette La Presse et soudain, un encadré de publicité d’une école de shiatsu « sort » du journal et semble s’imposer à moi. Tous les moyens sont bons pour nous réveiller. Le hasard est dans les parages… Le shiatsu frappe à ma porte. Sans me poser plus de questions et sans savoir où cela me mènera, je m’inscris. Vous aviez deviné…

Vers la fin de la formation, je rencontre une femme médecin, une participante et je découvre qu’elle demeure à quelques rues de chez moi. L’examen de shiatsu passé, elle m’appelle un vendredi soir, à 20 h 30 pour me dire de me préparer, qu’elle me réfère un client. C’est important. Je suis abasourdie par cette demande, car jamais je n’aurais pu imaginer travailler pour quelqu’un d’autre que les membres ma famille. Du jour au lendemain, ma « famille » venait de s’élargir. Je crois que la Vie venait de me jouer un tour ; je travaille deux ans en collaboration avec ce médecin. L’aventure fut merveilleuse, enrichissante et révélatrice de mes capacités. Les résultats furent des plus encourageants.

Un lundi matin, le 2 août 1999, je suis en train d’expliquer à une jeune fille aux prises avec un mal d’épaule et de haut de dos chronique, ce que je vais faire après le massage de son dos : « je vais passer ma main sur votre dos pour voir si je ressens quelque chose au niveau énergétique ». En passant ma main sur une charte de shiatsu, je crie : « Aoutch!!! » La sensation que je sentis dans ma main me fit crier. La jeune fille me regarda curieusement et je retournai sur la charte et repassai la main, encore et encore, et soudain elle me dit que je travaillais sur son cou : « Ça chauffe, ça brûle comme du feu, dans mon cou. » À mon tour de la trouver étrange… elle est assise à environ un mètre de moi… Je continuai de déplacer la main et tout à coup, je vois, tout en ayant les yeux fermés, un faisceau de lumière blanche et bleutée qui pénètrent à l’intérieur de mes avant-bras, au niveau du coude, et je sens mes mains envahies par une énergie qui les « active ». C’est comme si l’on venait de me connecter à un haut voltage, à une source puissante qui sait. Cette fois-ci je n’ai pas peur, car à mes débuts, lors d’un travail énergétique, mes mains avaient déjà voulu se mettre à « danser » et je n’avais pas apprécié… Je voulais garder le contrôle, mais j’ai appris à écouter plus grand que moi. Maintenant, j’accepte.

Donc, je me plie à cette Force qui, comme un chef d’orchestre, dirige mes mains pour détecter les « fausses notes » dans le corps afin de les harmoniser… je suis toujours en train de travailler sur la jeune fille et, tout à coup, elle me dit que je lui étire le cou. Je réalise alors que je travaille sur le corps énergétique : l’enveloppe énergétique du corps physique. Auparavant, je le faisais avec mon ressenti. Aujourd’hui, je m’aperçois que j’en étais à la prématernelle de l’énergie. Maintenant, j’écoute cette Force qui prend le contrôle de mes mains et les laisser agir devant la personne assise en face de moi et, ce qu’il y a de plus étrange est que je ne la touche pas et qu’elle ressent dans son corps physique tout ce que je fais avec mes mains. Impossible de jouer la comédie, de lui mentir. Ceci est en accord profond avec mon souci d’intégrité.

Ah! J’ai oublié de vous dire qu’une fois la séance terminée, la jeune fille se lève, très relaxée, heureuse et surprise de l’expérience inusitée qu’elle vient de vivre et que dire pour moi!!! La douleur et les tensions ont complètement disparu. Elle se sent dégagée, libérée et me dit en redressant la tête : « Maintenant, je me sens fière! » Elle repart légère et remplie de cette nouvelle énergie. Je la rappelle trois jours plus tard pour savoir si elle est toujours vivante… et elle me dit que son mal de jambes a aussi disparu. Je sens une joie incommensurable dans mon coeur. Que se passe-t-il? Que m’arrive-t-il? Pourquoi un tel cadeau? Pourquoi MOI? Les questions fusent de toute part.

Pour une première expérience, je trouve ça fort et tout à fait merveilleux. Depuis ce temps, des expériences tout aussi « inconcevables» les unes que les autres ensoleillent mes journées et aussi celles de mes clients. Que demander de plus??? Je n’y crois tout simplement pas. Quel cadeau je venais de recevoir! Un guérisseur auquel j’ai fait appel pour me convaincre que j’avais bien toute ma tête me dit que je venais de recevoir un don de guérison par radiation. Un vrai «cadeau du ciel »! Je venais de comprendre le pourquoi de ces moments paradisiaques… une joie annonciatrice… Mon âme savait ce qui s’en venait…

Depuis ce jour, je travaille avec ce cadeau génial, divin et surtout inestimable. Je peux vous assurer que les résultats dépassent toute attente. L’Énergie travaille, aux dires de mes clients, comme un ostéopathe, un « ramancheur » (Elle a replacé l’épaule d’un menuisier, la hanche d’une dame qui ne pouvait plus se coucher sur le côté), un chiropraticien (nous entendons des vertèbres qui se replacent) et je pourrais dire aussi comme un acupuncteur (certains disent qu’ils ont senti une aiguille plantée à certains endroits) et un massothérapeute en Shiatsu (Elle libère des courants d’énergie qui suivent la ligne des méridiens). Pour ce qui est de la relaxation, on n’en parle même pas. Une dame me disait que cette séance de quarante-cinq minutes valait quatre heures de massage (elle avait vécu un massage lymphatique de quatre heures).

Les gens me racontent ce qu’ils voient ou vivent et c’est tout simplement divin… et toujours positif, très positif et déconcertant. Ce qui me fascine, c’est que tout se fait dans la douceur et même dans le respect de la personne. Cette Énergie est vraiment parfaite. Je n’ai vu personne faire des « crises d’émotions » pendant la séance.

Comment ça marche?????? Mystère et boule de gomme…

Une Énergie intelligente et magique !

Pour mieux comprendre comment cette Énergie travaille, comparons le corps physique à une maison. Prenez une maison qui, avec les années, a subi les contrecoups des intempéries intérieures et extérieures. Si elle se retrouve penchée, le toit arraché, vous aurez beau la repeindre et la nettoyer, une fois à l’intérieur, vous vous sentirez toujours mal. Le problème de base n’aura pas été résolu. Tout sera à recommencer dans un certain temps. On redresse la maison, on la consolide et ensuite, on fait les réparations. La logique. C’est là que ce « cadeau spécial » intervient.

Le plus merveilleux avec ce nouvel outil, que j’ai appelé RESTRUCTURATION du CORPS ÉNERGÉTIQUE (RCE/CD) c’est la justesse de sa portée, car l’Énergie sait, et de plus, vous êtes assurés qu’Elle va travailler directement à la source du problème, la cause de la douleur. Sans vous toucher. Cette Énergie est tout simplement magique et je dois vous dire qu’au moment où j’écris ce texte, je sens un vibrant amour envers cette Force. En vivant cette expérience puissante et unique d’énergie, vous réalisez que vous êtes plus que votre corps physique. Et puisque nous sommes UN, le travail se répercute à tous les niveaux : physique, émotionnel, mental et spirituel. L’Énergie continue son oeuvre pendant des semaines et des semaines. Si vous sentez que des malaises veulent refaire surface, reconnectez-vous à cette énergie et vous la sentirez s’activer en vous. C’est un vrai plaisir. Divin.

Je peux presque dire que TOUT problème a sa cause dans le corps énergétique. Une fois le corps énergétique remis en place, tout se rééquilibre et la transformation s’opère dans le corps physique. En restructurant le corps énergétique, le reste suit. C’est la grande beauté de ce travail.

Comment cela fonctionne-t-il? Je ne le sais pas. D’ailleurs, je précise aux gens que je rencontre, je ne sais pas ce que je fais, ce que je ferai et ce qui se passera après la rencontre. Tout ce que je sais, c’est que quelque chose bougera. Il faut cependant vivre sans attente, car l’Énergie nous réserve parfois des surprises. On n’a pas toujours ce que l’on veut au moment que l’on veut. Elle connaît ce qui est bon et propice pour vous. Pour qui veut bien s’ouvrir les yeux et le coeur, les cadeaux seront innombrables.

Avec l’expérience, je détecte maintenant le corps d’énergie autour de la personne en laissant mes mains me l’indiquer sur la charte et je le dessine; à partir de là, je peux avoir une idée assez juste de ce que la personne vit dans son corps physique et émotif. Je trace le dessin de son corps énergétique avant qu’elle arrive dans mon bureau. Chaque personne que je rencontre fait l’expérience de ressentir sa propre énergie. Quelle surprise!!!

C’est ainsi que je travaille et je suis convaincue que cela fait partie d’une énergie nouvelle. Je « vois » et perçois des faisceaux de lumière qui sortent de différents points de mes mains; du bout des doigts, du creux de la main parfois du pouce seulement, etc. Je les ressens comme derrière un voile. Certains clients voient de la lumière ou un arc-en-ciel sortir de mes mains (d’où la raison des textes en couleur). Ces faisceaux de lumière tourbillonnent, replacent le corps d’énergie, libèrent les blocages apportant bien-être et guérison.

Un jour, je travaille sur une jeune fille de 14 ans qui a mal au dos depuis l’âge de 4 ans. Elle est gymnaste. Soudain, je prends conscience que ma main droite est comme paralysée; elle ne veut plus bouger. Ayant les yeux fermés, je vois un puissant faisceau de lumière blanche d’un demi-centimètre de large et tel un laser, il se dirige vers le milieu du dos de la jeune fille. Je le laisse travailler et soudain j’entends deux bruits, deux « cric! » Je demande à la jeune fille si elle a entendu quelque chose. Elle me répond que oui et que ce sont ses vertèbres qui se sont replacées à l’endroit où elle avait toujours mal. C’est tout simplement merveilleux et j’adore faire ce travail. C’est le bonheur total!!! C’est toujours fascinant, car l’Énergie travaille différemment pour chaque personne, ce qui fait que je suis toujours en état de découverte et d’émerveillement. Un pur bonheur!